22 juin 2008

CAMEROUN - VATICAN: Le Souverain Pontife accuse Paul Biya

Qui répondra des crimes crapuleux perpétrés sur les religieux au Cameroun? Le chef d'Etat camerounais saura-t-il répondre aux préoccupations du pape Benoît XVI? Elles se sont pourtant voulues justifiées et circonscrites au cours de son allocution adressée au nouvel ambassadeur plénipotentiaire du Cameroun près le Saint siège, Antoîne Zanga. Ce dernier était reçu en audience par le pape le 16 juin dernier.Lire l'article >>> Lire l'article
Posté par code à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2008

Cameroun : "Autopsie d'une indépendance" sur France 5 le 23 juin prochain

Gaëlle Le Roy et Valérie Osouf mettent à jour les exactions d'une France qui ne voulait pas d'un Cameroun indépendant dans un documentaire de 55 minutes inédit à voir sur la chaîne de télévision française France 5 le lundi 23 juin prochain à 21h 35, heures locales et 20h 35 au Cameroun. Lire >>>>Lire l'article
Posté par code à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juin 2008

CAMEROUN – DROITS DE L’HOMME: La Commission Nationale dangereusement gangrenée

Ni les évènements douloureux qui ont marqué la vie des camerounais en février dernier, ni les tueries de Bamenda, Kumba, Abong-Mbang, Buéa et encore moins la destruction anarchique des habitations dans la ville de Yaoundé, n’ont pu sortir la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) de son mutisme. Drapée d’inertie, complice des exactions perpétrées sur les populations et silencieuse face aux dossiers compromettants mettant en cause des personnalités de la République, la CNDHL fait peser une lourde hypothèque... [Lire la suite]
Posté par code à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2008

Faut-il se taire face au génocide français au Cameroun ?

Dans l’euphorie des revendications indépendantistes, de milliers de Camerounais ont été tués par les forces colonialistes à travers le pays à partir des années 50. Selon Pascal Kropp, Payot," On compte des milliers de morts dans les forêts de la Sanaga, et plusieurs dizaines de villages sont incendiées ou rasées. Beaucoup d'officiers admettront plus tard qu'on aurait pu éviter un tel bain de sang". Max Bardet, un pilote d'hélicoptère présent au Cameroun de 1962 à 1964 témoigne " En deux ans l'armée régulière a pris le... [Lire la suite]
Posté par code à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2008

Livre : Comment Félix Moumié a été empoisonné

Après un premier livre où il revendiquait sans remords tortures et exécutions sommaires en Algérie, le général Paul Aussaresses n’a manifestement pas digéré d’avoir été condamné, en 2003, par la justice française pour « apologie de crimes de guerre ». Et, surtout, d’avoir dû renoncer à sa Légion d’honneur.Lire l'article >>> >
Posté par code à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2008

Afrique - L’inflation de la révision constitutionnelle : La nouvelle pathologie politique africaine

Pourquoi ce permanent « tango démocratique » en Afrique ? Qu’est-ce qu’est réellement l’Afrique ? Que veut-elle devenir ? Comment s’y prend-t-elle aujourd’hui ? Il n’est point besoin d’être afro pessimiste pour faire ce jugement d’existence : En dehors de l’actuelle hausse des prix des denrées alimentaires, l’Afrique connaît une autre inflation largement plus meurtrière à long terme en ce sens qu’elle bloque l’émancipation politique et économique de ses populations.Lire la suite >>> >>>
Posté par code à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2008

La chronique de Marie Louise Eteki-Otabela: Enfants du pays @Yahoo.fr (suite)

La cellule de communication du CODE ( Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora) diffuse ce jour dans sa colonne la suite de la chronique de Madame Marie Louise Eteki-Otabela  qu'on ne présente plus car, étant une citoyenne engagée que l'on écoute avec intérêt et aime lire. Dans sa chronique parue dans le Messager du 03/06/08, elle apporte un certain nombre d'éclaircissements sur l'objet et les contours d'une pétition, répondant à une inquiétude et suggestions d'un lecteur qui semble... [Lire la suite]
Posté par code à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2008

FRANÇAFRIQUE :Cameroun, terre de nos ancêtres ou terre de France?

Au début de ce mois, nous avons séjourné à coté de l’Hôtel Intercontinental de Genèves en Suisse. Paul Biya a trouvé cet hôtel comme le lieu stratégique pour le règlement tranquille des affaires de la françafrique. C’est pour maintenir des accords assurant des gains faciles à la France qu’il y a le système néocolonial appelé françafrique, et que la France usera toujours de toute sa force militaire, diplomatique et politique possible pour maintenir au pouvoir des hommes fantoches comme Biya ou Bongo. Cependant, tous les signes montrent... [Lire la suite]
25 mai 2008

Cameroun : CINQUANTENAIRE DE L’ASSASSINAT DE « Mpôtôl » UM NYOBE : UN HOMMAGE MERITE POUR UN NATIONALISTE DE MERITE

Nous nous adressons au premier chef ici au Peuple nationaliste Camerounais agissant. Il n’est pas inutile de rappeler que sous la couverture du Gouvernement fantoche d’alors à Yaoundé, les forces rétrogrades néocolonialistes françaises assassinaient, le 13 Septembre 1958 à Boum Nyébél selon la version officialisée, des combattants de la lutte de libération du Cameroun dont Um Nyobe, un de ses principaux animateurs et leaders.Lire l'article en fichier PDF ici >CINQUANTENAIRE_OUM 
Posté par code à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2008

Cameroun-2011: L’absolue nécessité d’un changement

En ce jour où le Cameroun célèbre la 36ème édition de la fête de l’unité nationale, le constat se passe de commentaire. Les camerounais sont essoufflés par le régime de Paul Biya qui s’est manifestement révélé par un bilan désastreux. L’espoir suscité par l’ouverture démocratique en 1990 a tôt fait de tourner au désenchantement. Manœuvres criminelles et antipatriotiques, pillage systématique des ressources, légitimation de la corruption… ont transformé le pays en un Etat voyou. Lire l'article >>  >>>
Posté par code à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]