14 décembre 2016

Belgique,8ième Semaine des martyrs du Cameroun : Des actions juridiques annoncées

Le mercredi 7 décembre dernier s'est tenue à Bruxelles, une séance de travail entre Me Alexis Deswaef, Avocat au Barreau de Bruxelles, Inscrit sur la liste des conseils de la Cour Pénale Internationale siégeant à La Haye, Président de la Ligue belge des Droits de l’homme et les représentants du Mouvement de février 2008, du Collectif Folefack, du Code et de l’asbl CEBAPH sur la préparation des actions juridiques à mener au cours de la prochaine semaine des martyrs du Cameroun qui aura lieu à Bruxelles du 25 février au 11 mars 2017. ... [Lire la suite]
Posté par code à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2011

Les images de la manifestation du 09 octobre 2011 à l'ambassade du Cameroun à Bruxelles.

Les membres du Front uni pour le boycott de l'élection présidentielle au Cameroun dans la vidéo jointe en dessous, tentent d'empêcher les opérations de votes à Bruxelles en Belgique. C'était le 9 octobre 2011 à l'Avenue Brugmann 131/133 à 1190 Bruxelles (Video)
Posté par code à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2010

Commémoration des massacres de février 2008: Paul Biya ira-t-il en prison pour ses multiples crimes ?

La réponse à cette question sera rendue publique le 26 février prochain à l’issue d’une conférence de presse à l’appel du Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotique des Camerounais de la Diaspora  à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire des massacres de février 2008 en hommage aux victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun Lire l'intégralité de l'article sur ce lien >>> >>>
Posté par code à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2010

Cameroun, Diaspora: Commémoration du 2e anniversaire des Massacres de février 2008

Le CODE lance une Campagne Internationale pour l’inculpation de Paul Biya. Quelle différence y a-t-il entre les massacres commis à Conakry et ceux commis par Paul Biya au Cameroun ? Conakry-Guinée : 28 septembre 2009 Lire l'article >>> >>>
Posté par code à 02:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2010

Commémoration des massacres de février 2008: manifestation pour l'inculpation de Paul Biya

Au Cameroun, plus de 130 morts en février 2008. L'ONU et ses satellites ferment les yeux, car il vaut mieux ne pas troubler la quiétude d'un tyran qui ferme aussi les yeux sur le pillage systématique du Cameroun par les réseaux mafieux. En Guinée, 150 morts. En moins de deux mois, une Commission d'enquête de l'ONU a fait ce qu'elle n'a jamais fait avant: Audition des centaines, voire de milliers de personnes en Guinée, indentification des coupables à tous les niveaux, rédaction du rapport de mission, et soumission devant le Conseil de... [Lire la suite]
Posté par code à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 janvier 2010

Commémoration du 2e anniversaire des émeutes au Cameroun, le Code annonce des actions fortes en février prochain

Les camerounais sont loin d’oublier les conséquences énormes issues des émeutes de février 2008. Dans le courant du mois de février 2008, les Camerounais se sont soulevés pour barrer la voie au despote Paul Biya qui venait d’annoncer son intention de modifier la Constitution pour mourir au pouvoir, et pour décrier la famine qui tue dans un pays jadis connu pour son dynamisme alimentaire, mais aujourd’hui ruiné par une clique de voyous insatiables.Lire l'article >>> >>>
Posté par code à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2009

Le Code au chevet des camerounais abandonnés dans le désert marocain

Le Code enverra à la fin de cette année une délégation dans le désert marocain pour s'enquérir de la situation des immigrés camerounais abandonnés par le régime de Paul Biya. Cette décision comme vous le savez déjà avait été prise en assemblée Générale spéciale de l’ensemble des membres du CODE  qui s'était  tenue dans une retraite à Colmar (Alsace, France) les samedi 28 et dimanche 29 juin 2008.  Des centaines de Camerounais sont abandonnés dans le désert du Sahara depuis des années, et plusieurs autres groupes... [Lire la suite]
Posté par code à 02:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mars 2009

Bruxelles:Le CODE va assiéger l'ambassade du Cameroun à Bruxelles le 19 mai prochain

"Venez sauver le Cameroun" Ledoux paradisenvoyé par ledouxparadis Le CODE organise le 19 mai, à l'ambassade du Cameroun à Bruxelles, une manifestation pour "commémorer" les 27 années de gabégie, de crimes politiques et économiques de Paul Biya. A cette occasion, 27 cercueils seront déposés à l'ambassade, et 27 ballons gonflables seront lancés dans le ciel de Londres, Genève, Paris, Bonn, Washington, Bruxelles, Moscou, Dlouala et Yde, pour symboliser les 27 annees de gabégie de Paul Biya et de sa clique au... [Lire la suite]
Posté par code à 00:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 février 2009

CODE: Semaine des martyrs, une délégation du Code rend visite à Jacky Essomé, la maman de feu junior Mbeng

Pour commémorer les tristes évènements qui ont secoué le Cameroun du 23 au 29 février 2008. Comme promis, le Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora a ouvert ladite semaine par une série d’activité au sein de la diaspora camerounaise dont la visite de Madame Essomé Jacky, la maman de Junior Mbeng,tué le 25 février 2008 au Cameroun lors des éméutes. Lire >> Lire l'article
Posté par code à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2009

Commémoration des massacres de février 2008: Paul Biya ira-t-il en prison pour ses multiples crimes ?

La réponse à cette question sera rendue publique le 26 février prochain à l’issue d’une conférence de presse à l’appel du Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotique des Camerounais de la Diaspora  à l’occasion de la commémoration du deuxième anniversaire des massacres de février 2008 en hommage aux victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun La semaine des martyrs » prévue du 23 au 27 février prochains a pour but de rendre hommage aux personnes assassinées par le pouvoir en place et à toutes les victimes des... [Lire la suite]